Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites ~ Marc Lévy

Résumé :

Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un coup de fil du secrétaire particulier de son père. Comme elle l’avait pressenti, Anthony Walsh – l’homme d’affaires brillant, mais père distant – ne pourra pas assister à la cérémonie.
Pour une fois, Julia reconnait qu’il a une excuse irréprochable. Il est mort.
Julia ne peut s’empêcher de voir là un dernier clin d’œil de son père, qui a toujours eu un don très particulier pour disparaître soudainement et faire basculer le cours de sa vie.
Le lendemain de l’enterrement, Julia découvre que son père lui réserve une autre surprise. Sans doute le voyage le plus extraordinaire de sa vie …
Et peut-être pour eux deux, l’occasion de se dire, enfin, toutes les choses qu’ils ne se sont pas dites.


Mon avis :

Je viens tout juste de le finir et … wouaw, Du Marc Lévy tout craché, touchant à souhait, plein de rebondissements et une histoire d’amour à vous faire monter les larmes aux yeux. Tout ce qu’il me fallait pour me changer les idées en cette période d’examens ^^ Pour les inconditionnel(le)s, vous ne serez certainement pas déçu(e)s pour les autres qui aiment moins voire pas du tout, vous ne changerez pas d’avis avec celui-ci ^^
Mais qu’est-ce que ça fait du bien un livre pareil, une bouffée d’air frais dans notre société pas toujours très rose.
J’ai beaucoup aimé le petit clin d’œil des deux amis français de Julia, Anthoine et Mathias qui ne sont en fait que les héros de ‘Mes amis, mes amours‘ ^^

 

/!\ PS : si vous ne l’avez pas encore lu, évitez de lire les extraits qui suivent car ils pourraient en dévoiler pas mal sur l’histoire mais je ne peux pas m’empêcher de les mettre sur mon blog :$ /!\

 

____ — ____ — °o° — ____ — ____
¯¯¯ — ¯¯¯ — °o° — ¯¯¯ — ¯¯¯

 

Les petites filles ce n’est pas comme les peluches, on ne peut pas rafistoler les déchirures qu’on leur a faites !

Extrait page 38

 

Mais d’abord la traversée du Brabant flamand. Ici, le français s’était effacé. Quel extraordinaire pays où l’on parle trois langues si différentes à quelques kilomètres de distance ! «Celui de la bande dessinée et de l’humour» avait répondu Mathias en intimant à Julia l’ordre d’accélérer encore.

Extrait page 146

 

Le mur avec ses milliers de soldats et de chiens policiers qui patrouillaient jour et nuit, avait séparé ceux qui s’aimaient, ceux qui vivaient ensemble et qui guettaient sans plus vraiment oser y croire le moment où ils seraient enfin à nouveau réunis. Familles, amis ou simples voisins, isolés depuis vingt-huis ans par quarante-trois kilomètres de béton, de barbelés, de miradors érigés si brutalement, au cours d’un triste été qui avait marqué le début de la guerre froide.

Extrait page 153

 

Il paraît que si l’on saute au milieu d’une flaque d’eau où se reflète la pleine lune, son esprit vous emmène aussitôt auprès de ceux qui vous manquent.

Extrait page 181

 

Julia raconta à Tomas une légende chinoise. Il lui fit le récit de ses voyages mais jamais de ses guerres, elle lui parla de New York, de son métier, souvent de son meilleur ami, mais jamais de ses projets d’avenir.

Extrait page 380

 

Je prends l’avion pour Mogadiscio ce soir, je sais déjà que là-bas je penserai sans cesse à toi. Ne t’inquiète pas, n’aie aucun regret, J’ai espéré vivre ce moment tant de fois que je ne peux plus les compter, et ce moment était magnifique mon amour. De pouvoir t’appeler ainsi encore une fois,rien qu’une seule, était un rêve que je n’osais plus faire. Tu as été et seras toujours la plus belle femme de ma vie, celle qui m’a donné mes plus beaux souvenirs, c’est déjà beaucoup. Je ne te demande qu’une chose, jure-moi d’être heureuse.

Extrait page 388

 

Je te l’ai dit, aucun parent ne vit la vie de ses enfants à leur place mais cela ne nous empêche pas de nous inquiéter et de souffrir chaque fois que vous êtes malheureux. Parfois cela nous donne cette impulsion d’agir, de tenter d’éclairer votre chemin, peut-être vaut-il mieux se tromper par maladresse, par excès d’amour, que de rester là à ne rien faire.

Extrait page 412

 

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :