Le journal d’Anne Frank ~ Anne Frank

Résumé :

Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans  » l’Annexe  » de l’immeuble du 263, Prinsengracht.
Le 4 août 1944, ils sont arrêtés
sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot.
La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi.


Mon avis :

Un livre qu’il faut avoir lu. Je l’ai lu parce que je m’intéresse pas mal à tous les récits de cette période, je ne pouvais donc pas faire l’impasse sur celui-ci ;o)
Toutefois, je m’attendais à autre chose, je n’ai pas été déçue mais ce n’est certainement pas le récit que je retiendrai de cette période. Il ne faut pas non plus oublier la situation particulière d’Anne Frank, enfermé pendant plus de 2 ans dans une cachette, ce qui peut expliquer qu’il est parfois difficile de ne pas décrocher de l’histoire.
Dans l’édition que j’ai lue, il y avait des pages supplémentaires pour expliquer davantage le contexte, c’est encore cette partie que j’ai trouvée vraiment intéressante.

 

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. A S K !
    Jan 20, 2011 @ 22:44:47

    J’étais en train de lire jusqu’à hier, mais en fait, je n’accroche pas. Je l’avais déjà commencé il y a quelque temps, mais j’avais finalement décidé de faire une petite pause (à moins de 100 pages) et de le reprendre plus tard. Hier, je me forçais, et je n’aimais pas. Je me suis ennuyée lors de ma lecture, tout comme elle devait s’ennuyer à l’époque. Mais en même temps, il s’agit là d’un journal intime et je me suis sentie très mal à l’aise face à ses confessions. Je pense notamment à ses sentiments face à ses parents, et une seule question me trottait en tête lors de cette lecture  » Mais qui suis-je pour lire ses pensées, son journal, ses sentiments et émotions ? » Enfin bref, je me suis donc arrêtée, trop mal à l’aise face à ce livre.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :