Hell ~ Lolita Pille

Résumé :

«Je suis une pétasse. Je suis un pur produit de la Think Pink génération, mon credo : sois belle et consomme.» Hell a dix-huit ans, vit à Paris Ouest, se défonce à la coke, est griffée de la tête aux pieds, ne fréquente que des filles et des fils de, dépense chaque semaine l’équivalent de votre revenu mensuel, fait l’amour comme vous faites vos courses.
Jusqu’au soir où elle tombe amoureuse d’Andréa, son double masculin, séducteur comme elle, et comme elle désabusé.
Ensemble, coupés du monde, dans un corps à corps passionnel, ils s’affranchissent du malaise qu’ils partagent. Mais les démons sont toujours là, qui veillent dans la nuit blanche de ces chasseurs du plaisir…


Mon avis :

Une lecture rapide, un langage très simple et surtout très argot et cru.
On est plongé dès le début dans un monde de futilité, d’apparences, de débauches et j’en passe … On s’attache un peu malgré tout aux 2 héros principaux, peut-être parce qu’on a pitié d’eux, de leur soi-disant bonheur.
Ce n’est pas une lecture qui remonte le moral mais on se dit quand même que l’argent ne fait pas le bonheur et peut-être même qu’il fait tout le contraire. Une lecture qui me laisse perplexe, je ne sais pas trop quoi en penser mais en tout cas,une lecture qui marque d’une façon ou d’une autre.
Je n’ai rien d’autre à dire que : découvrirez-le par vous-même car c’est très difficile à décrire le sentiment que j’ai après l’avoir lu.

 

____ — ____ — °o° — ____ — ____
¯¯¯ — ¯¯¯ — °o° — ¯¯¯ — ¯¯¯

 

Il y en a qui ne sont jamais là, qui ne disent jamais rien, mais qui signent le chèque à la fin du mois. Et on les détestent parce qu’ils donnent autant et si peu. Tant pour qu’on puisse se foutre en l’air et si peu de ce qui compte vraiment. Et on finit par ne plus savoir ce qui compte, justement.

Extrait page 75

 

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. A S K !
    Jan 20, 2011 @ 23:06:23

    Avec Lolita Pille, c’est un peu comme avec Amélie Nothomb. Ou aime ou on déteste. Les avis concernant Hell sont plutôt mitigés sur la blogosphère, en tout cas ceux que j’ai déjà lu. Certains aiment, d’autres détestent. Pour ma part j’ai adoré. Le langage vulgaire qui, apparemment, en a choqué plus d’un, ne m’a pas choqué plus que cela. Quel reflet actuel de la jeunesse d’aujourd’hui. Hell, on a beau l’a détesté, à la fin, on se laisse attendrir. Pitié ou compassion, encore une fois, je ne sais pas vraiment. Mais au final, j’ai bien aimé ce petit livre, et j’ai également vu le film qui m’a également plu, pas autant que le livre, mais tout de même.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :