Sobibor ~ Jean Molla

Résumé :

« Je l’ai fait pour qu’on m’arrête », répond Emma après avoir volé des biscuits dans un supermarché. Que se cache-t-il derrière ses mots, sa maigreur extrême, sa beauté douloureuse ? Quelle est l’origine de son anorexie : l’indifférence de ses parents, le silence, les mensonges savamment entretenus? Emma veut savoir. Emma veut comprendre. La découverte d’un vieux cahier fera bientôt surgir du passé d’épouvantables secrets.


Mon avis :

Wouah, je l’ai littéralement dévoré ! A part le thème général, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. On ne comprend les réactions de l’héroïne qu’à la fin, mais elle a côté attendrissant malgré son faux air rebelle. On s’interroge facilement sur ses réactions et quelles seraient les nôtres en pareille situation. Comment réagir à un secret aussi lourd à porter et aussi difficile à accepter ?
Une histoire des camps pas comme les autres, mêlant Histoire et histoire familiale.
Je ne peux que le conseiller !

 

____ — ____ — °o° — ____ — ____
¯¯¯ — ¯¯¯ — °o° — ¯¯¯ — ¯¯¯

 

Tu appelles ça la guerre ! La guerre est une belle saleté, mais ça … Ca, c’est au-delà des mots. Il n’y a pas de mots pour ça ! Ces gens ne faisaient pas la guerre. On les a enlevés, arrachés à leur pays. Déportés. Déportés, tu m’entends, pour les tuer comme des chiens ! A la guerre, on se bat. On est armé, on peut essayer de se défendre ! Mais eux, contre qui se battaient-ils et quelles étaient leurs armes ? Quelles ont été leurs chances de s’en sortir ? Et pourquoi les avez-vous tués ? Réponds ! Réponds, je te dis ! Quel crime avaient-ils commis pour mériter de mourir comme ça ? Dis-moi quel intérêt il y avait à déporter ces vieillards, ces femmes et ces enfants que vous êtes allés chercher un peu partout ? Parce qu’ils étaient dangereux ? Non. Leur seul crime, c’était d’être juif, rien d’autre ! Comme si on pouvait naître coupable … Et peu importe qu’ils aient été riches ou pauvres, ignorants ou savant, ou qu’ils aient été des gens bien ou misérables. Vous les avez assassinés pour ce qu’ils étaient, parce qu’ils étaient nés juifs ! Voilà la vérité ! Ce n’était pas la guerre, c’était un meurtre de masse, prémédité, à l’échelle d’un continent tout entier …

Extrait pages 173 & 174

 

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :