Les neuf vies de Dewey ~ Vicki Myron

Résumé :

« L’une des leçons que j’ai apprises, grâce à Dewey, et sans doute la plus importante, c’est que les anges peuvent revêtir toutes les formes. Et que l’amour peut surgir de partout et de nulle part. Un seul animal est capable de changer votre vie, mais aussi la vie d’une ville. Et au-delà, pourquoi pas, de changer le monde. »
Dewey, chaton abandonné, recueilli par une modeste bibliothécaire américaine, est devenu le symbole de l’Amérique. Pendant dix-neuf ans, Dewey a su redonner goût à la vie aux entants handicapés, faire s’ouvrir les personnes âgées ou s’attendrir les plus aides… devenant « Dewey Readmore Books », la star de l’Iowa que les chaînes de télévision du monde entier venaient filmer !
Après son triomphe planétaire, best-seller dans de nombreux pays, Dewev est de retour ! Vicki Myron, forte du succès fulgurant de son histoire, revient sur cette incroyable rencontre d’un chat et d’un peuple. Entre souvenirs poignants et anecdotes édifiantes, l’auteur dévoile de nouveaux morceaux choisis qui ont fait d’un chat abandonné une légende et témoigne des milliers de lettres qu’a suscitées son histoire, comme autant de vies bouleversées par ces anges à quatre pattes.


Mon avis :

Voilà j’ai enfin terminé cet ouvrage très touchant.
De manière générale, j’ai beaucoup aimé les différentes histoires de ces chats qui représentaient beaucoup pour leur propriétaire. On ressent tout cet amour pour ces petites boules de poils et on comprend à quel point ils sont importants ainsi que tout ce qu’un simple animal peut apporter à certaines personnes. On comprend bien la volonté de l’auteur de mettre en avant ces chats, qui sont tous uniques, presque humain mais qui restent malgré tout des chats. Il n’y a pas d’anthropomorphisme exagéré, ce qui est un bon point selon moi ! J’ai eu un petit coup de cœur pour la petite Cookie, qui m’a rappelée ma Bagheera.
Un autre aspect que j’ai beaucoup aimé dans ce livre est que l’auteur présente les bibliothèques sous leur aspect social, bien trop souvent ignorés des gens. Pour beaucoup, la bibliothèque n’est qu’un entrepôt de livre où il est possible d’emprunter. Or le rôle social des bibliothécaires est beaucoup plus important qu’on ne pourrait le croire. Ici, les bibliothèques ont une image moderne, ce qui m’a tout particulièrement touchée, moi qui suis dans le métier depuis peu.
Un autre bon point de ce roman, c’est qu’il n’est pas forcément nécessaire d’avoir lu Dewey pour comprendre celui-ci même s’il y a quelques références faites vers ce premier roman. Le style est simple et efficace sans trop de fioritures inutiles. Un seul petit bémol toutefois, je trouve que parfois l’auteur se perd en anecdotes et du coup on perd un peu le fil de l’histoire présente mais cela n’est présent qu’à quelques endroits du récit.

Je remercie les éditions JC Gawsewitch et Livraddict pour m’avoir permis de découvrir ce très beau roman !

 

____ — ____ — °o° — ____ — ____
¯¯¯ — ¯¯¯ — °o° — ¯¯¯ — ¯¯¯

 

La timidité n’est pas un défaut, c’est un trait de caractère.

Extrait page 54

Dewey. Cookie. Et tous ces autres chats qui ont touché notre cœur, et changé nos vies ! Comment pourrons-nous jamais assez les remercier ? Comment pourrons-nous jamais expliquer ce que nous avons ressenti ?

Extrait page 263

Évidemment que nous nous amusions ! Les bibliothécaires ne sont pas des dames à chignons qui passent leur temps à dire « chut ! ». Nous sommes des femmes – et des hommes – qui dirigeons une entreprise. Nous avons été parmi les premiers à recourir aux e-books et au travail en réseau, via des ordinateurs. Nous maîtrisons aussi bien le marketing que la création. Notre travail est délicat, complexe – et encore plus quand un chat fait partie de l’équipe -, mais c’est bien pour cela que nous l’aimons.

Extrait page 383

 

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :