La septième vague ~ Daniel Glattauer

♦ suite de « Quand souffle le vent du nord » ♦

Résumé :

Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l’unissait en esprit avec Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontres, pas de chair, pas d’avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d’amour où l’on ne connaît pas le visage de l’autre ? Où l’on rêve de tous les possibles ? Où l’on brûle pour un(e) inconnu(e) ? Où les caresses sont interdites ? « Pourquoi veux-tu me rencontrer ? » demande Léo, inquiet. « Parce que je veux que tu en finisses avec l’idée que je veux en finir » répond Emmi, séductrice. Alors, dans ce roman virtuose qui joue avec les codes de l’amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit. Léo et Emmi finiront de s’esquiver pour mieux… s’aimer !

Mon avis :

J’ai passé un agréable moment avec cette lecture même si je ne pense pas qu’elle restera inoubliable.

On retrouve avec bonheur nos deux correspondants virtuels qui continuent leur dialogue. J’ai une petite préférence pour ce deuxième tome sans trop trouver à définir le pourquoi : peut-être parce qu’il y a moins de non-dits entre eux deux, ils ont plus de franchise et appellent les choses par leur nom, nous évitant de nous torturer l’esprit en essayant de comprendre où ils veulent en venir. Et puis, il y a aussi un peu plus « d’action » malgré que cela reste un échange de mails, on tourne beaucoup moins autour du pot comme dans le premier, qui devenait un peu lassant à la longue, cette fois, il y a beaucoup plus de rebondissements et ce n’est que du positif pour le récit !

J’ai beaucoup apprécié cet échange épistolaire et cette histoire d’amour des temps modernes.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :