Le journal intime d’un arbre ~ Didier Van Cauwelaert

Résumé :

« On m’appelle Tristan, j’ai trois cents ans et j’ai connu toute la gamme des émotions humaines.

Je suis tombé au lever du jour. Une nouvelle vie commence pour moi – mais sous quelle forme ? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches, ou la statuette qu’une jeune fille a sculptée dans mon bois ? Ballotté entre les secrets de mon passé et les rebondissements du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j’essaie de comprendre pourquoi je survis.

Ai-je une utilité, une mission, un moyen d’agir sur le destin de ceux qui m’ont aimé ? »

Mon avis :

J’avais dévoré le tout premier roman lu de cet auteur, et ici l’idée de raconter le journal intime d’un arbre m’a tout de suite séduite, et un peu intriguée j’avoue.

Eh bien, ce fut une nouvelle surprise très agréable.

On découvre avec plaisir le parcours atypique de cet arbre tricentenaire … Imaginez-vous tout ce qu’il a pu voir en 300 ans ! C’est donc une véritable remontée dans le temps mais d’un point de vue très particulier. Ce poirier a traversé bon nombre d’époque très différente et aussi anodin soit-il, il y a joué un rôle important indirectement.

Et puis j’aime beaucoup la fin de cet arbre : même tombé, il a un rôle à jouer pour les humains qu’il rencontre au gré de son parcours, sur lequel il n’a aucune influence … enfin pas si sûr …

A lire très vite, et je le recommande tout particulièrement aux amoureux de la nature, même si ce n’est pas réellement le thème principal du récit, elle a une présence hors du commun.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :