La couleur des sentiments ~ Kathryn Stockett

Résumé :

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre État, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.

Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.

Mon avis :

Allez savoir pourquoi, après cette lecture, je ne peux m’empêcher de penser au Cercle littéraire d’amateurs d’épluchures de patates. Il y a un petit je-ne-sais-quoi qui me pousse à leur trouver un air de ressemblance, pourtant ils n’ont rien en commun, si ce n’est peut-être des personnages hyper attachants !

Je me suis laissée rapidement emportée dans cette ville du Mississippi, il n’y a pas si longtemps. C’est un véritable dépaysement et un réel voyage dans le temps. On se rends mieux compte des relations entre Noirs et Blancs, elles ne sont pas toujours aussi tranchées qu’on pourrait le croire. Il y a un mélange de mépris, voire même de haine mais aussi de l’amour, envers les enfants que ces bonnes élèvent parfois comme leurs propres enfants et même entre patron et employés. Toutes les patronnes ne sont pas horribles envers leur employée et vont même jusqu’à les aider.

On s’attache aux trois héroïnes, très différentes les unes des autres et pourtant, elles finiront par se lier d’amitié et partager un beau combat, en secret.

Un livre à succès, mais je pense sincèrement qu’il est mérité, d’autant plus que l’auteur nous explique à la fin ce qui l’a poussée à écrire ce livre ! Un très bel hommage à toutes ces bonnes, ces femmes qui n’étaient pas si différentes de leur patronne, d’une certaine façon !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. lireparelora
    Juin 07, 2012 @ 20:59:21

    J’l’ai offert à ma mère pour la fête des mères et j’ai très envie de le lire 🙂

    Réponse

  2. Sev
    Juin 22, 2012 @ 16:29:32

    Va falloir que je le cherche chez Pâle-mêle le 30 celui-là 😉

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :