La fille sauvage ~ Jim Fergus

Résumé :

En 1932, au cœur des territoires vierges de la Sierra Madre, un chasseur de pumas fait une bien étrange capture : celle de Nina Bronca, jeune femme appartenant à l’une des dernières tribus apaches vivant à l’état « sauvage » dans les montagnes.

Exposée aux yeux de tous comme une bête de foire, ligotée à moitié nue sur le sol glacial d’une cellule, elle ne souhaite plus qu’une seule et unique chose : se laisser mourir.

C’est compter sans l’aide miraculeuse de Ned Giles, apprenti photographe qui, accompagné d’une courageuse anthropologue, d’un étudiant dandy et de deux éclaireurs indiens, va braver la mort et les dangers afin de ramener l’envoûtante sauvageonne parmi les siens. Au risque de croiser le chemin du terrifiant Indio Juan, redoutable chef apache dont la barbarie n’a d’égale que sa monstrueuse difformité physique……

Mon avis :

Une très belle découverte.

J’aime beaucoup les peuples indiens sans vraiment les connaître et là, grâce à Jim Fergus, on les découvre à travers ce récit. La façon dont l’histoire est présentée est très intéressante : à travers différents points de vue, celui du héros principal, un jeune photographe, son amie anthropologue et celui de la Nina Bronca. Ajoutez à cela, des aller-retours entre présent et passé, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer.

Je me suis sentie transportée dans cette fameuse Sierra Madre, au coeur de ces peuples indiens et mexicains, de leur cercle vicieux de violences et vengeances, leur crainte mutuelle, … De plus, le sujet de la photographie est quelque chose que je connais pas mal et qui m’intéresse et à chaque fois, j’avais le sentiment de voir réellement chacune des photos prises par Ned.

En bref, une très belle première rencontre avec Jim Fergus, ce qui m’incitera sans doute à lire son célèbre « Mille femmes blanches » qui semble avoir plus de succès que celui-ci, que j’ai pourtant aimé.

____ — ____ — °o° — ____ — ____
¯¯¯ — ¯¯¯ — °o° — ¯¯¯ — ¯¯

Peut-être est-ce ainsi que tout commence, les races nouvelles y compris, avec un couple de gosses, quatre mains, deux bouches qui réapprennent l’amour, sans souvenir des carnages d’hier, sans pensée pour demain.

Extrait page 247

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Mariejuliet
    Juil 15, 2012 @ 09:32:56

    En effet j’ai entendu parlé de 1000 femmes blanches (même si je ne l’ai pas lu) et la référence historique semblait très bien expliquée. si tu aimes les histoires sur le peuple indien ainsi que les policiers, je te conseille les livres de Tony Hillerman qui se passe dans, ou autour des réserves. Très bien écrit et beaucoup de références à la culture indienne.

    Réponse

  2. Rétrolien: La fille du berger des arbres – G. Summers « L'univers de Sunflo
  3. calypso
    Juil 16, 2012 @ 12:37:57

    Je connaissais juste son autre titre, de nom. Merci pour la découverte !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :