Surprises au club ! ~ Sylvie Overnoy

♦ Journal intime du cheval Crac, tome 2 ♦

Résumé :

Il en a connu des aventures, Crac, depuis qu’on l’a arraché à son pré pour l’emmener dans un centre hippique. Dans Bienvenue au Club, le petit bai a surmonté sa peur de l’obstacle, il s’est fait un ami, et il est devenu le chouchou des cavaliers. Mais Magicien est parti… Et où est donc passée Fanfaronne, sa soeur de même père- même mère ? Qui sont tous ces nouveaux chevaux qui ne cessent d’arriver, avec des propriétaires tous plus étranges les uns que les autres ? Pourquoi Zoé la monitrice cesse-t-elle de donner des reprises, et quelle est donc cette chose qu’elle rapporte un jour dans un panier ? Sans cesse curieux et étonné, Crac essaie de comprendre, avec son esprit de cheval, ce qui agite tous ces cavaliers. Mais c’est avec le coeur qu’il va à l’essentiel, qui est d’aimer et d’être aimé.

Mon avis :

Une petite lecture de vacances très sympathique.

J’ai retrouvé avec bonheur notre ami Crac, et sa vision du monde qui prête à sourire. En effet, voir le monde à travers les yeux d’un cheval est un peu hors du commun et cela peut expliquer, je pense, le côté un peu simpliste de l’écriture. Je trouve que l’auteur s’est pas mal débrouillée de ce côté-là.

Quant à l’histoire, il y a peut-être un peu trop de rebondissements, ça fait beaucoup de choses qui s’accumulent en très peu de temps, même si la notion du temps est assez difficile à évaluer, mais en même temps, est-ce qu’un cheval compte les jours qui passent ? Ce serait le seul petit bémol que je formulerais vis-à-vis de ce livre.

Ce n’est pas de la « grande littérature » mais ça remet certaines choses à leur place : qu’est-ce qui rend heureux un cheval ? comment le cheval perçoit telle ou telle chose ? C’est peut-être poussé un peu loin « l’analyse » de ce petit roman, mais j’ai beaucoup aimé m’imaginer à la place de ce cheval.

En tout cas, Sylvie Overnoy aura réussi à me toucher avec l’histoire de ce petit Kip, qui aurait pu être inspiré par un certain shetland qui s’appelait Pichoune qui se baladait en liberté dans le manège et profitais des goûters qu’il trouvait dans les sacs à portés de sa bouche …

Un petit livre à lire, mais à mon avis, il faut être du milieu équestre pour vraiment l’apprécier.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :