Dewey ~ Vicki Myron

DeweyRésumé :

Comment un chat abandonné est-il devenu le symbole de l’Amérique d’aujourd’hui ? Comment a-t-il pu redonner vie à des dizaines d’enfants ? C’est cette histoire vraie, émouvante et rocambolesque que nous conte l’auteur.
Par un matin d’hiver, Vicki Myron, attirée par des cris déchirants, découvre un chaton frigorifié dans la boîte aux lettres de la bibliothèque où elle travaille. Après l’avoir réchauffé, Vicki et ses collègues, conquis, décident de l’adopter. Dewey deviendra vite la mascotte de la bibliothèque et l’emblème de la ville de Spencer. Pendant 19 ans, Dewey, grand amateur de cheesebugers, d’ailes de poulet et fan de télévision, va révolutionner cette petite ville ! Il va apprendre à sourire aux enfants handicapés, attendrir les hommes d’affaires…
et devenir le chouchou des médias, au point que les télés du monde entier viendront le filmer ! Vicki Myron, la bibliothécaire qui a partagé sa vie, nous raconte l’aventure extraordinaire de ce chat hors du commun. Dewey est décédé en 2006 d’une tumeur à l’estomac.

Mon avis :

Comment une bibliothécaire et une grande passionnée de lecture pouvait passer à côté de ce livre ? Il fallait que je règle cela au plus vite, d’autant plus que cela fait un long moment que j’avais lu « Les neuf vies de Dewey ». C’est donc chose faite.

J’ai beaucoup aimé cet ouvrage, autant pour le côté lecture plaisir mais aussi pour l’aspect analyse de l’influence et du rôle d’un chat de bibliothèque. À l’heure actuelle, je pense que ce genre d’initiative aurait encore beaucoup de mal à passer mais pourtant au vu de cette expérience tout le monde aurait à y gagner mais c’est un débat destiné aux professionnels du secteur.

Mais ce témoignage n’est pas uniquement une biographie de Dewey, ce chat hors du commun, c’est aussi la biographie de Vicki Myron qui nous parle de ce lien si extraordinaire qu’elle a avec Dewey et à travers ces deux biographies croisées, on retrace aussi l’historique de la ville de Spencer et on découvre presque chacun de ses habitants à travers leur relation avec ce chat de bibliothèque. C’est surtout ce mélange d’histoire et de destins que j’ai beaucoup apprécié et puis on ne peut nier qu’on s’attache beaucoup à Dewey.

Si vous aimez les chats, et les bibliothèques, vous ne pourrez qu’adorer ce livre ! Et en prime, on peut presque le considérer comme une lecture professionnelle, mais avec un côté bien plus plaisant !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :