Bison ~ Patrick Grainville

BisonRésumé :

Philadelphie, 1828. Promis à une belle carrière d’avocat et de peintre mondain, George Catlin voit une délégation d’Indiens se rendre à Washington pour négocier des traités. Il est ébloui par la superbe des cavaliers. Bientôt, le peintre renonce à ses portraits de citadins huppés, il quitte sa femme, sa ville, son confort, enfourche son cheval pour galoper le long du Missouri et du Mississippi à la rencontre de dizaines de tribus. La grande prairie est vierge. Nuls colons, nuls cow-boys. Des millions de bisons. Catlin est le premier à saisir sur le vif, armé de sa palette et de son pinceau, l’épopée des Indiens. Il réalise d’inoubliables portraits, recueille une incroyable moisson d’objets, son fameux « musée indien » qui fascinera quelques années plus tard George Sand et Baudelaire.

Mon avis :

J’avais lu mes premiers récits d’Indiens avec le grand classique « Mille femmes blanches » de Jim Fergus, auteur que j’avais découvert à cette occasion.

Appréciant ce genre, j’ai été très tentée par ce roman-ci … un peu différent mais qui ne m’a pourtant pas déçue. Il y a de nombreuses descriptions mais très agréables à lire, pas du tout longues ou ennuyeuses.

Ce récit nous offre un dépaysement complet au pays des grands plaines, rien que les noms nous font rêver et voyager (les Black Hills, Les Sioux et leurs noms très originaux …).

Envie de voyager dans l’espace et le temps ? Envie d’aventures ? Ce livre devrait vous plaire !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :