La consolante ~ Anna Gavalda

La consolanteRésumé :

Je voyais la petite fille que tu avais dû être, ou que tu aurais été si l’on t’avait permis, alors, de faire des farces…
Assis derrière toi, je regardais ta nuque et je me disais : Est-ce que c’est parce qu’elle a eu une enfance aussi pourrie qu’elle a enchanté la nôtre ? Et je réalisais que j’étais en train de vieillir, moi aussi… Plusieurs fois, je touchai ton épaule pour m’assurer que tu ne t’endormais pas et, à un moment, tu as posé ta main sur la mienne. Le péage me l’avait reprise, mais que d’étoiles autour du vaisseau cette nuit-là, hein ? Que d’étoiles…
Oui, s’il y a un paradis, tu dois nous mettre une belle pagaille là-haut… Mais… qu’y avait-il? Qu’y avait-il après toi ?

Mon avis :

On est bien loin des ouvrages, légers, courts et hypra faciles à lire auxquels Anna Gavalda nous a habitués.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, le début est plutôt lent, on a parfois du mal à situer les personnages entre eux, on perçoit de nombreux non-dits et de secrets cachés aux uns et aux autres.

Mais une fois atteint une bonne moitié du livre, certes, il faut s’accrocher jusque là, on s’attache un peu plus aux personnages, de nouveaux apparaissent et apportent beaucoup de fraîcheur et puis peu à peu l’histoire passée se dévoile et on comprend mieux les attitudes de chacun.

Je ne regrette pas de l’avoir lu mais je n’ai pas eu le sentiment d’avoir raté quelque chose à ne pas l’avoir lu plus tôt.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :