Galop d’essai ~ Françoise Bourdin

Galop d'essaiRésumé :

Passionnée de littérature mais aussi de voitures, de vitesse ou encore de chevaux, Françoise Bourdin n’a pas craint d’embrasser une carrière hippique et de s’y illustrer, avant de retrouver le chemin des histoires, croisé quand elle avait treize ans. Son oeuvre est nourrie par son amour des chevaux, auxquels elle a consacré pas moins de quatre romans : Comme un frère, Dans le silence de l’aube, La Camarguaise et Mano a mano. Afin de célébrer vingt ans d’étroite collaboration, Françoise Bourdin et les éditions Belfond ont organisé un grand concours d’écriture intitulé « Galop d’essai ». Le jury, présidé par Françoise Bourdin, a sélectionné huit nouvelles pour un recueil qu’elle parraine en l’ouvrant et le fermant par deux textes de sa plume. Dix histoires qui nous ressemblent, et où s’épanouissent des vocations, des voix nouvelles, disant chacune de façon singulière la relation hors du commun qui lie l’homme au cheval.

Mon avis :

J’ai toujours un peu plus de mal avec les nouvelles : à peine le temps de se plonger dedans qu’on est déjà à la fin, bien souvent ouverte, et moi qui déteste ça car je reste sur ma faim et que je préfère savoir où l’auteur souhaite nous emmener. Mais bref, cette fois, ça parlait de chevaux, alors je me suis dit « pourquoi pas ?« 

Le fait que ça soit 9 auteurs différents n’arrange rien : les styles sont bien évidemment complètement différents, et à part le thème du cheval, il n’y a pas vraiment de liens entre les histoires, … Vous l’aurez compris, j’ai vraiment beaucoup de mal avec ce genre littéraire. Toutefois, j’en retiendrai une : la quatrième, intitulée « Tempus fugit« . Cette nouvelle est celle qui m’a le plus touché, parlé et interpellé. Je me suis reconnue dans cette histoire de jeune qui tente d’approcher un cheval plutôt farouche, la description est pleine de poésie et tellement réaliste que j’ai retrouvé certains moments vécus auprès des chevaux.

À lire si vous n’avez rien d’autre sous la main et si vous avez un intérêt pour les chevaux, encore que … j’ai trouvé que ceux-ci n’étaient pas toujours au centre du récit, dommage pour des nouvelles sur le thème !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :