Zen ~ Maxence Fermine

ZenRésumé :

Chaque jour, de l’aube au crépuscule, Maître Kuro pratique l’art subtil de la calligraphie.
Pendant de longues heures, dans un recueillement proche de la plénitude, il reste agenouillé devant un rouleau de papier de riz et le recouvre d’encre noire.
Peu lui importe le vaste monde et ce qui le régit depuis des siècles. Il vit concentré sur son labeur et sur la direction, la finesse du trait qu’il dessine à main levée.
Avec verticalité, harmonie, simplicité et élégance.

Ainsi va la vie, tranquille et apaisante, de Maître Kuro.

Mon avis :

J’ai retrouvé avec bonheur toute la poésie que Maxence Fermine avait su mettre dans son roman Neige.

Petit roman qui porte merveilleusement bien son titre, il nous invite dans un écrin de sérénité et là où le temps s’arrête, mis en suspend par la recherche du geste juste. Et ça me parle d’autant plus depuis que je m’essaie à la calligraphie (latine et non japonaise mais l’idée reste la même) : cet instant où l’on est dans sa bulle, le temps mis sur pause (point non négligeable à cette époque où il faut toujours aller plus vite.

Bref, un merveilleux petit moment de poésie à savourer avec délectation (avec un délicieux thé vert pour un côté encore plus immersif) et un voyage dans le temps au pays du soleil levant !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :