Les crevettes ont le coeur dans la tête ~ Marion Michau

Les crevettes ont le coeur dans la têteRésumé :

Je m’appelle Marion, je fais 1m70 (en talons) et 52 kilos (en rêve). Je suis née en 1980 – une année détestable pour le bordeaux et franchement pas terrible pour Joe Dassin qui est mort pendant les grandes vacances – et je suis célibataire, mais ça, vous oubliez, ça ne devrait pas durer : je suis enfin décidée à trouver l’homme de ma vie… seulement les mecs bien, c’est pas comme les métros, il n’en passe pas toutes les quatre minutes.

Mon avis :

Attention : roman pour les filles à prendre au deuxième (si pas le troisième) degré !

J’ai passé globalement un agréable moment lecture, même si c’est typiquement le genre de lecture que j’aurai oublié d’ici quelques mois (mais après tout, on ne demande pas à tous les romans d’être complètement inoubliables). Chick-lit par excellence, on suit les péripéties amoureuses d’une trentenaire (encore) célibataire qui collectionne les désastres amoureux. Les clichés sont très clichés justement mais la bande de copines assez variée pour qu’on s’y retrouve toute un petit peu (qu’on soit la timide, la fidèle, celle en couple depuis 10 ans, ….).

Bref, chacune y trouvera son compte et petit roman anti-déprime par excellence (n’ayez pas peur du ridicule si vous souriez bêtement dans le train/tram/bus *barrez la mention inutile*), à lire pour s’aérer les neurones (eh oui parfois c’est nécessaire et ça fait du bien, même si l’on peut débattre du sens du mot littérature).

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :