Dans la nuit de Daech ~ Sophie Kasiki

Dans la nuit de DaechRésumé :

Sophie Kasiki est éducatrice en banlieue parisienne quand trois garçons qu’elle connaît quittent la France pour faire le djihad en Syrie, laissant leurs familles dévastées. Très vite, ceux qu’elle appelle « les gamins » reprennent contact avec elle. Sophie espère les convaincre de rentrer, mais c’est l’inverse qui va se produire.

En plein questionnement personnel, cherchant à donner un sens à sa vie, Sophie se laisse envoûter malgré elle par leur discours politique. Et, après seulement quelques mois de conversations quotidiennes, elle prend l’incroyable décision de partir pour Rakka, capitale de l’Etat Islamique. Elle emmène avec elle son fils de quatre ans.

Là, Sophie, bénévole à la maternité, découvre la ville vitrine de l’El, cosmopolite – on vient de tous les pays pour servir le califat – et sous contrôle étroit des djihadistes. Elle ouvre progressivement les yeux : Daech est une armée d’occupation, les Syriens tremblent et les gamins qu’elle a connus sont désormais des moudjahidine fanatiques et dangereux qui vont les séquestrer, elle et son fils, dès qu’elle manifestera son opposition.
Dans un pays où les femmes n’ont même pas le droit de marcher dans la rue sans leur tuteur légal, Sophie, armée de l’amour inconditionnel de son mari resté en France, va affronter tous les dangers pour sauver son fils et le ramener à la maison…

Mon avis :

Un témoignage très intéressant qui se dévore en quelques heures à peine, grâce à la simplicité de l’écriture, franche et directe.

J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle ne se cherche aucune excuse et ne tente pas de se justifier, elle raconte simplement les faits, sans vouloir être moralisatrice, elle veut simplement partager son histoire pour que cela puisse servir à d’autres. On ne parvient pas forcément à comprendre, mais elle ne cherche pas à expliquer vraiment ses gestes, qu’elle même ne s’explique pas.

J’ai trouvé également très intéressant d’avoir le point de vue en parallèle de son conjoint, qui le dit si bien lui même « a accompagné » sa descente aux enfers sans s’en apercevoir.

Un témoignage tristement d’actualité mais sincère et sans voyeurisme. À lire !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :