Les vies multiples d’Amory Clay ~ William Boyd

Les vies multiples d'Amory ClayRésumé :

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la très jeune Amory Clay se voit offrir par son oncle Greville un appareil photo et quelques conseils rudimentaires pour s’en servir. Elle ignore alors que c’est le déclencheur d’une passion qui façonnera irrévocablement sa vie future.

Un bref apprentissage dans un studio et des portraits de la bonne société laissent Amory sur sa faim. Sa quête de vie, d’amour et d’expression artistique l’emporte bientôt dans un parcours audacieux et trépidant, du Berlin interlope des années vingt au New York des années trente, de Londres secoué par les émeutes des Chemises noires à la France occupée et au théâtre des opérations militaires, où elle devient l’une des premières femmes photoreporters de guerre.

Sa soif d’expériences entraîne Amory vers d’autres conflits, des amants, un mari, des enfants, tandis qu’elle continue à poursuivre ses rêves, à combattre ses démons.

Mon avis :

Premier contact avec Wililam Boyd et l’histoire me bottait dès le départ et heureusement vu le pavé de plus de 500 pages.

J’ai beaucoup aimé, malgré un début un peu lent, on se laisse emporter à travers ce récit d’une jeune fille du XXe siècle qui a décidé très tôt de devenir photographe. On suit son histoire, ainsi que sa vie actuelle en parallèle. Ce découpage donne un peu de souffle à l’histoire, très dense et surtout un contraste entre sa vie plutôt tumultueuse, entre les grands événements historiques et son histoire familiale et amoureuse.

On se surprend à se demander si Amory Clay a vraiment existé tellement le réalisme est grand, ajouter à cela des photographies illustrant le récit et on s’y croirait. Mais après vérifications, il s’agirait bien d’une histoire romancée, inspirée de grands photographes.

Je tenterai peut-être un autre de W. Boyd, un de ces jours. Si vous avez un coup de coeur pour cet auteur, c’est le moment de le partager !

____ — ____ — °o° — ____ — ____
¯¯¯ — ¯¯¯ — °o° — ¯¯¯ — ¯¯

[…] une erreur naît toujours de bonnes intentions qui tournent mal. On ne peut pas faire une erreur volontairement. L’erreur arrive, et on n’y peut rien.

page 297.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :