Fendre l’armure ~ Anna Gavalda

Résumé :

Il y a beaucoup de « gens » dans ce nouveau livre qui ne parle que de solitude. Il y a Ludmila, il y a Paul, il y a Jean (!) et les autres n’ont pas de nom. Ils disent simplement « je ». Presque tous parlent dans la nuit, pendant la nuit, et à un moment de leur vie où ils ne différencient plus très bien la nuit du jour justement. Ils parlent pour essayer d’y voir clair, ils se dévoilent, ils se confient, ils fendent l’armure.
Tous n’y parviennent pas mais de les regarder essayer, déjà, cela m’a émue. C’est prétentieux de parler de ses propres personnages en avouant qu’ils vous ont émue mais je vous le répète : pour moi ce sont pas des personnages, ce sont des gens, de réelles gens, de nouvelles gens et c’est eux que je vous confie aujourd’hui.

Mon avis :

J’accroche de plus en plus au style de la nouvelle, ces petits récits courts. Actuellement, ils me permettent de renouer petit à petit avec la lecture sans me laisser décourager par des centaines de pages dans lesquelles je ne parviens pas à plonger.

Il n’est plus nécessaire de présenter Anna Gavalda, une auteur que j’aime beaucoup, même si certains de ces romans m’ont moins touché. Celui-ci fait partie du haut du panier, ces différentes nouvelles m’ont beaucoup parlé, pas toutes certes, différemment les unes des autres, mais je me suis reconnue dans de nombreux passages, et ça, forcément, ça touche.

Sept nouvelles à picorer, à savourer et à déguster selon vos envies, mais à découvrir quoi qu’il en soit.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :