Et je danse, aussi ~ Jean-Claude Mourlevat & Anne-Laure Bondoux

et-je-danse-aussiRésumé :

La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins. Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre. Jusqu’au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets… Ce livre va vous donner envie de chanter, d’écrire des mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes, d’écouter le Jeu des Mille Euros, de courir après des poussins perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terrasse. Ce livre va vous donner envie d’aimer. Et de danser, aussi !

Mon avis :

Et véritable coup de coeur grâce au challenge « Un mot, des titres » !!!

Je connaissais de nom et de réputation les deux auteurs jeunesse… Mais attention, ici, on n’est pas réellement dans un roman pour la jeunesse, on parle de thèmes d’adultes, parfois délicats (pas que ça ne soit pas compréhensible pour les jeunes mais ils pourraient ne pas se sentir concernés).

J’ai été très agréablement surprise, j’aime bien le roman épistolaire même si parfois, cela rend la compréhension plus complexe. Ici, ce n’est absolument pas le cas, cela donne un récit très vivant qui nous fait passer du rire aux larmes, et il ne s’agit pas d’un simple échange de mails entre deux personnages, mais de plusieurs échanges croisés, donnant parfois des « dialogues » très cocasses.

Bref, une petite perle de bonne humeur, d’émotion et de tendresse. Il fait partie de ces bons livres dont on est pressé de tourner les pages et à la fois, on a envie de se retenir pour faire durer le plaisir… à savourer !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

L’instant présent ~ Guillaume Musso

linstant-presentRésumé :

Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.

Il passe sa vie à la chercher…

… elle passe la sienne à l’attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :

 » Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel… « 

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Mon avis :

Guillaume Musso renoue avec le fantastique avec ce roman, pour mon plus grand bonheur.

On plonge directement dans le vif du sujet, littéralement happé par l’histoire. Les personnages sont attachants et très humains, avec leurs forces et leurs faiblesses.

Et on retrouve la patte de Guillaume Musso : une fin complètement surprenante et inattendue.

Un régal pour passer un agréable moment lecture et détente !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Les regards des autres ~ Ahmed Kalouaz

les-regards-des-autresRésumé :

Au collège, Laure est la cible d’une bande de filles qui lui font vivre un enfer. Alors, elle rase les murs, encaisse en silence, sèche les cours, craint le pire même quand il ne se passe rien. Un jour, pourtant, il lui faudra dénoncer ses bourreaux pour se sauver. Les regards des autres est un roman fort et émouvant sur le harcèlement. Au travers du portrait de Laure, on comprend ce que vivent ses victimes, pourquoi elles se taisent, et comment réagir.

Mon avis :

Ce roman traite superbement d’un thème difficile, le harcèlement scolaire.

Le roman est assez court pour ne pas décourager les ados qui n’aimerait pas lire. On ressent et on cerne bien l’évolution psychologique des personnages. De plus, il permet de donner indirectement des conseils qui pourraient être utiles pour les jeunes témoins ou victimes de telles situations.

À conseiller vivement pour nos ados !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

La cité des filles-choisies – Elise Fontenaille-N’Diaye

la-cite-des-filles-choisiesRésumé :

« Je m’appelle Nina, mon nom veut dire « la flamme » en quechua. J’ai grandi dans les royaumes du Nord, au bord d’un torrent entouré de montagnes bleues, bien loin de Cuzco, la capitale de l’Empire. Un matin, ce que mon père redoutait tant advint : nous reçûmes la visite d’un envoyé de l’Inca, un de ceux dont le rôle était de recruter les jeunes filles-choisies à travers l’Empire, et de les faire venir à Cuzco. »

Voici l’histoire merveilleuse et terrible de Nina, une jeune fille noble du dernier Empire des Incas, que ses talents destinaient au plus grand des destins …

Mon avis :

Un très chouette découverte de la civilisation des Incas, complètement inconnue pour ma part, grâce à une auteur que je commence à apprécier de plus en plus pour ces romans fortement documentés et qui traite presque toujours d’une thématique qui a réellement existée. Un excellent moyen pour aborder l’Histoire sans en avoir l’air.

L’écriture est très fluide et très agréable, on voyage dans l’espace et dans le temps à travers le récit et le destin tragique de la petite Nina.

Ça m’a permis de renouer un peu avec la lecture, un peu dur dur de me plonger dans un gros bouquin ces temps-ci.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Monsieur Origami ~ Jean-Marc Ceci

Monsieur OrigamiRésumé :

À l’âge de vingt ans, le jeune Kurogiku tombe amoureux d’une femme qu’il n’a fait qu’entrevoir et quitte le Japon pour la retrouver. Arrivé en Toscane, il s’installe dans une ruine isolée où il mènera quarante ans durant une vie d’ermite, adonné à l’art du washi, papier artisanal japonais, dans lequel il plie des origamis. Un jour, Casparo, un jeune horloger, arrive chez Kurogiku, devenu Monsieur Origami. Il a le projet de fabriquer une montre complexe avec toutes les mesures du temps disponibles. Son arrivée bouscule l’apparente tranquillité de Monsieur Origami et le confronte à son passé. Les deux hommes sortiront transformés de cette rencontre. Ce roman, d’un dépouillement extrême, allie profondeur et légèreté, philosophie et silence. Il fait voir ce qui n’est pas montré, entendre ce qui n’est pas prononcé. D’une précision documentaire parfaite, il a l’intensité d’un conte, la beauté d’un origami.

Mon avis :

Un superbe roman, très court certes mais très poétique.

Les résumés sont très courts, et font pensé au style des haïkus japonais, nous immergeant complètement dans l’atmosphère japonaise. En prime, on aborde l’art de la fabrication du papier japonais, un vrai régal quand on est amateur de livres, papier et calligraphie comme moi.

Un vértiable moment de poésie et d’ambiance zen, typiquement japonais.

Un auteur à surveiller puisqu’il s’agit ici de son premier roman.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Nymphéas noirs ~ Michel Bussi

Résumé :

Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au coeur de l’intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit tout et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.

Mon avis :

Voici déjà une nouvelle session du challenge « Un mot, des titres » qui a tiré au sort le mot « noir ».

Une occasion pour moi d’approfondir la découverte du roman policier et de Michel Bussi.

L’intrigue n’est pas trop mal ficelée, même si je ne suis pas une grande spécialiste du genre, on saute d’un point de vue à un autre avant que les liens se tissent petit à petit entre eux. Le récit nous plonge dans le milieu de l’art, et plus précisément de la peinture et dans l’univers de Claude Monet, l’occasion d’en apprendre un peu plus également pour les novices en la matière.

Par contre, je ne peux m’empêcher d’être un peu déçue par la chute, sans trop savoir pourquoi, elle est assez inattendue (ce qui est plutôt positif pour un roman policier) mais il y a un côté un peu trop « happy end » pour le final, dommage …

Un avis assez mitigé même si l’écriture de Michel Bussi reste un agréable moment.

Un mot, des titres(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Je suis un lion ~ Antonin Louchard

je-suis-un-lionRésumé :

Un canard marche d’un pas décidé au coeur de la savane lorsqu’il tombe sur un crocodile en pleine sieste. Loin d’être effrayé, notre petit canard est bien décidé à réveiller le reptile et à continuer sa route…

Mon avis :

Un tout petit album au texte très court mais très drôle.

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce petit canard a le sens de la repartie, pour le plus grand bonheur des jeunes lecteurs.

À découvrir !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Previous Older Entries