Les crevettes ont le coeur dans la tête ~ Marion Michau

Les crevettes ont le coeur dans la têteRésumé :

Je m’appelle Marion, je fais 1m70 (en talons) et 52 kilos (en rêve). Je suis née en 1980 – une année détestable pour le bordeaux et franchement pas terrible pour Joe Dassin qui est mort pendant les grandes vacances – et je suis célibataire, mais ça, vous oubliez, ça ne devrait pas durer : je suis enfin décidée à trouver l’homme de ma vie… seulement les mecs bien, c’est pas comme les métros, il n’en passe pas toutes les quatre minutes.

Mon avis :

Attention : roman pour les filles à prendre au deuxième (si pas le troisième) degré !

J’ai passé globalement un agréable moment lecture, même si c’est typiquement le genre de lecture que j’aurai oublié d’ici quelques mois (mais après tout, on ne demande pas à tous les romans d’être complètement inoubliables). Chick-lit par excellence, on suit les péripéties amoureuses d’une trentenaire (encore) célibataire qui collectionne les désastres amoureux. Les clichés sont très clichés justement mais la bande de copines assez variée pour qu’on s’y retrouve toute un petit peu (qu’on soit la timide, la fidèle, celle en couple depuis 10 ans, ….).

Bref, chacune y trouvera son compte et petit roman anti-déprime par excellence (n’ayez pas peur du ridicule si vous souriez bêtement dans le train/tram/bus *barrez la mention inutile*), à lire pour s’aérer les neurones (eh oui parfois c’est nécessaire et ça fait du bien, même si l’on peut débattre du sens du mot littérature).

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Publicités

Le diable s’habille en Prada ~ Lauren Weisberger

Résumé :

Andrea n’en revient pas : même avec ses fringues dépareillées, elle l’a décroché, ce job de rêve. La jeune femme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais ! Et devenir l’assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Une chance inouïe pour Andrea : des milliers d’autres filles se damneraient pour être à sa place !
Mais derrière les strass et les paillettes de cette usine à rêves se cache un enfer peuplé de talons aiguilles et de langues de vipère. Leurs raisons de vivre ? Répondre à TOUTES les angoisses existentielles de la déesse Miranda. Justement, cette dernière vient de trouver une nouvelle victime de la mode : «An-dre-ââ » …


Mon avis :

Une lecture très agréable, facile et on a hâte de lire la suite pour connaître les péripéties d’Andrea. Je me suis rapidement identifiée à cette jeune fille qui cherche un boulot et pour qui la mode n’a aucun intérêt. C’est un personnage très attachant, on comprend aisément qu’elle est partagée entre son boulot et sa vie privée.
Je crois que j’accroche assez bien à cette auteur, après ce deuxième livre de Lauren Weisberger.
En tous cas, une lecture que je conseille si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête et si vous souhaitez simplement vous changer les idées.

 

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

People or not people ~ Lauren Weisberger

Résumé :

Un job qu’elle déteste, un patron méprisant, une vie sentimentale réduite à néant alors que sa meilleure amie se fiance : pour Beth, c’en est trop ! Elle décide de reprendre son destin en main et démissionne sur un coup de tête. Après un repos bien mérité devant sa télé, elle accepte, poussée par son oncle Will, un boulot dans une boîte de communication. Son quotidien prend soudain une tout autre tournure : Beth troque ses pantoufles contre des escarpins et son farniente contre un agenda de ministre. Embarquée dans le tourbillon de la vie nocturne new-yorkaise, elle savoure les petits plaisirs que lui offre cette situation, jusqu’à ce qu’elle découvre que la presse people s’intéresse de près à ses nuits mouvementées…


Mon avis :

Le genre de livre auquel on accroche assez rapidement : une héroïne attachante, des péripéties à la fois drôles et émouvantes. De plus, je me suis plutôt bien identifiée à Beth, le personnage principal, qui est plongé presque malgré elle dans le monde impitoyable des people. Comme elle je me serais très vite sentie complètement perdue et pas du tout à ma place et malgré cela elle parvient à surmonter les épreuves, et pour la suite … je vous laisse le découvrir par vous-même.
C’est un livre agréable à lire et surtout où il ne faut pas se prendre la tête, cela se laisse lire sans aucune difficulté.

 

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Filles à papa ~ Tasmina Perry

Résumé :

Des fêtes huppées de Manhattan aux défilés milanais ou aux îles privées des Caraïbes, les quatre sœurs Bacon se sont étourdies de paillettes, de sexe et de pouvoir grâce à la fortune de leur père, lord Oswald. Lorsque ce dernier trouve la mort dans les douves de son manoir, la presse propulse au rang de suspectes ces coqueluches des paparazzi. Et le vernis craque… Venetia, la créatrice de mode ? Son aristo de mari la trompe avec un styliste. Camilla, l’as du barreau ? Elle a plaqué son jet-setteur d’amant pour assouvir ses ambitions politiques. Cate, la journaliste ? Elle s’est fait virer d’un grand magazine féminin. Serena, la star montante du cinéma anglais ? Ses frasques risquent de lui barrer la route d’Hollywood. Dans ce grand déballage, on découvre – aussi – que l’odieux papa Oswald a passé sa vie à pourrir celle de ses filles. Mais de là à l’expédier  » ad patres « …

Mon avis :

« Sexe, drogue et people » pourrait résumé ce roman. Je l’ai moyennement apprécié et j’ai eu du mal à accrocher : intrigue moyenne, la seule question est qui a tué Oswald Bacon ? Il n’y a pas de réel suspense, bref un vrai roman de plage qui nous plonge dans le monde de la jet-set, des hôtels de luxe et de la presse people…
Je dirais que c’est à lire si vous n’avez rien d’autre sous la main …

 

(¯`°v°´¯)
(_.^._)