Indomptables ~ Cecily von Ziegesar

indomptablesRésumé :

Issue de la jeunesse dorée new-yorkaise, Merritt, 16 ans, a tout ce qu’elle veut, tout de suite. Sauf ses examens… Pour la remettre en selle, ses parents l’envoient passer l’été dans un centre équestre. Là-bas, elle y fait la connaissance de Red, un poulain aussi rebelle qu’elle, et de Béatrice, une palefrenière, qui la fascine. La vie de la jeune femme est sur le point de basculer. Et pas forcément dans le sens qu’espéraient ses parents… Car Merritt est comme Red : indomptable.

Mon avis :

Petite lecture sans grande prétention. J’avais un peu peur du côté « gnangnan » d’avoir le point de vue du cheval mais c’est relativement bien traité, il intervient simplement comme un autre personnage mais après l’histoire n’est pas extraordinaire.

Le traitement des personnages est intéressants même si j’ai été parfois surprise par les attitudes des uns et des autres. On se plonge dans le monde du jumping de haut niveau, côté grosse écurie de luxe, même si ce n’est pas réellement le sujet principal.

Bref, ce n’est pas une lecture très marquante, mais on passe un petite moment sympathique.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Sur mes quatre jambes ~ Bernard Sachsé

sur-mes-quatre-jambesRésumé :

Bernard Sachsé a une passion: il aime les chevaux depuis qu’il est gamin. Il a la chance d’en faire son métier et devient cavalier cascadeur. Il enchaîne films et spectacles jusqu’à l’âge de 30 ans, jusqu’à ce qu’une cascade malheureuse le cloue dans un fauteuil roulant. Fini les chevaux et l’équitation ? Ce serait mal le connaître. Il décide – juste – de tout reprendre à zéro.

Mon avis :

On découvre le parcours assez atypique de ce cascadeur à la carrière brisée mais qui se relèvera. Un parcours du combattant qu’il relève comme un simple obstacle supplémentaire et qui, surtout, ne le fait pas abandonner les chevaux, parfois au détriment de ses proches qui s’inquiètent.

On aborde aussi pas mal le dressage, domaine qui ne m’est pas particulièrement hyper familier mais, globalement, son discours me parlais. A priori, un livre plutôt dédié aux connaisseurs, (même petite connaissance) mais je pense que ceux qui n’ont aucune affinité avec le sujet risquent d’être assez vite perdu, mais difficile dans mon cas de me rendre réellement compte.

À lire pour tous les amoureux des chevaux, il a également collaboré au film « Danse avec lui« .

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

L’homme et le cheval en harmonie ~ Ray Hunt

L'homme et le cheval en harmonieRésumé :

Enfin en français, le livre d’un homme de cheval qui est une véritable légende vivante aux États-Unis. Référence pour tous les « nouveaux maîtres », notamment pour Pat Parelli, Ray Hunt livre ici sa philosophie d’une relation harmonieuse entre l’homme et le cheval, fondée sur le respect et la compréhension. Né en 1929 dans l’Idaho, il a ouvert la voie à une nouvelle réflexion sur l’éducation et le dressage des chevaux. Avec eux, il nous invite à nous comporter comme des partenaires, en prenant en considération leur point de vue et leur manière de ressentir. Ce livre est l’unique ouvrage de celui qui est un pionnier parmi les « chuchoteurs ».

Mon avis :

Pfiou, 150 pages mais quel condensé d’informations ! Moi qui pensais le dévorer en quelques heures il m’aura fallu quelques jours pour le lire à petites doses et digérer les informations. Un livre pour les vrais passionnés du monde équestre. Il n’y rien de bien nouveau pour ceux qui connaissent la méthode Parelli mais c’est toujours un excellent rappel, de nombreux exemples concrets en prime.

Cependant, contrairement à Parelli qui a repris ses idées et en a fait une méthode structurée, Ray Hunt partage, et il le dit lui même en introduction,  plutôt une philosophie de vie ce qui est un peu déstabilisant car il donne plein d’exercices concrets dans telle ou telle situation ou lorsque l’on rencontre tel problème mais ne donne pas une méthode à suivre (et après tout il reste cohérent car il martèle sans cesse quelques grands principes : Adaptez-vous, Rendez-lui les mauvaises choses difficiles et rendez les bonnes faciles et Réfléchissez – Trouvez par vous-même).

Une vraie bible pour tous ceux qui sont convaincus par ces principes et qui souhaitent comprendre et faire du cheval un partenaire, avec en prime à la fin quelques maximes à retenir et méditer, et puis surtout à appliquer !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Galop d’essai ~ Françoise Bourdin

Galop d'essaiRésumé :

Passionnée de littérature mais aussi de voitures, de vitesse ou encore de chevaux, Françoise Bourdin n’a pas craint d’embrasser une carrière hippique et de s’y illustrer, avant de retrouver le chemin des histoires, croisé quand elle avait treize ans. Son oeuvre est nourrie par son amour des chevaux, auxquels elle a consacré pas moins de quatre romans : Comme un frère, Dans le silence de l’aube, La Camarguaise et Mano a mano. Afin de célébrer vingt ans d’étroite collaboration, Françoise Bourdin et les éditions Belfond ont organisé un grand concours d’écriture intitulé « Galop d’essai ». Le jury, présidé par Françoise Bourdin, a sélectionné huit nouvelles pour un recueil qu’elle parraine en l’ouvrant et le fermant par deux textes de sa plume. Dix histoires qui nous ressemblent, et où s’épanouissent des vocations, des voix nouvelles, disant chacune de façon singulière la relation hors du commun qui lie l’homme au cheval.

Mon avis :

J’ai toujours un peu plus de mal avec les nouvelles : à peine le temps de se plonger dedans qu’on est déjà à la fin, bien souvent ouverte, et moi qui déteste ça car je reste sur ma faim et que je préfère savoir où l’auteur souhaite nous emmener. Mais bref, cette fois, ça parlait de chevaux, alors je me suis dit « pourquoi pas ?« 

Le fait que ça soit 9 auteurs différents n’arrange rien : les styles sont bien évidemment complètement différents, et à part le thème du cheval, il n’y a pas vraiment de liens entre les histoires, … Vous l’aurez compris, j’ai vraiment beaucoup de mal avec ce genre littéraire. Toutefois, j’en retiendrai une : la quatrième, intitulée « Tempus fugit« . Cette nouvelle est celle qui m’a le plus touché, parlé et interpellé. Je me suis reconnue dans cette histoire de jeune qui tente d’approcher un cheval plutôt farouche, la description est pleine de poésie et tellement réaliste que j’ai retrouvé certains moments vécus auprès des chevaux.

À lire si vous n’avez rien d’autre sous la main et si vous avez un intérêt pour les chevaux, encore que … j’ai trouvé que ceux-ci n’étaient pas toujours au centre du récit, dommage pour des nouvelles sur le thème !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

L’histoire vraie de Pamir, le cheval de Przewalski ~ Julie Faulques

PamirRésumé :

À l’âge de 2 ans, Pamir n’avait connu que son enclos au zoo. Mais le jeune étalon est emmené dans les montagnes, en Lozère. Avec d’autres chevaux de Przewalski, il affronte le froid, la neige, le manque de nourriture… Ensemble, ils retrouvent petit à petit l’état sauvage. Leurs petits enfants reviendront en Mongolie, leur pays d’origine, pour repeupler la steppe.

Mon avis :

Il s’agit là d’un très chouette album jeunesse avec des dessins tout mignon pour aborder la disparation du cheval de Przewalski mais surtout tout ce qui est mis en oeuvre pour le réintorduire à l’état sauvage, et en tant que passionnée des chevaux, l’histoire est vraiment réelle.

C’est juste dommage que dans les pages d’explications, ils ne présentent pas plus l’association Takh qui est en grande partie à l’origine de cette réintroduction, mais là c’est un autre débat bien loin de nos chères petites têtes blondes.

À découvrir !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Tête de mule ~ Sophie Ducca

Tête de muleRésumé :

« Les humains, avec qui nous partageons notre existence, nous donnent, à nous chevaux et poneys, des noms qui frisent souvent le ridicule et soi-disant nous ressemblent : Grisette, Velours, Joly-Jumper, Hercule, Alezane, Bouboule, etc… Cette dénomination, parfois péjorative, est pratique pour eux qui manquent d’imagination. Vous comprendrez que j’ai pu de même baptiser les humains qui sont entrés dans mon histoire. Il n’y a pas de raison… » C’est en ces termes que Bouboule des Écrins entame son récit. Le narrateur, qui mâche davantage son foin que ses mots, épingle nos petits travers d’humains tout en tenant fidèlement son rôle de porteur de bagages. Des vallées de Savoie aux plaines de Champagne, du Mont Saint-Michel au Limousin, en poursuivant par les Cévennes et la Provence, nous partageons son chemin et ses réflexions avec un réel bonheur. Après un tel périple, penser « cheval » deviendra pour le lecteur une seconde nature Une belle invitation, en tout cas, à prendre la clé des champs.

Mon avis :

Un livre plus ou moins dans la ligné de « Chevaux d’aventure », avec comme particularité le point de vue du cheval.

Un petit récit qui se dévore rapidement, on se laisse transporter au rythme des pas de Bouboule, notre narrateur, qui parcourt la France en tant que cheval de bât. Le style est très agréable, Bouboule nous raconte simplement son périple, ouvrant parfois les yeux du lecteurs quant à son point de vue d’animal proie. On s’attache énormément à ses compagnons de route qu’il croise. Un livre à conseiller à tous les amoureux des chevaux, mais aussi à tous les amoureux de voyages et d’escapades originales.

À peine refermé, je n’ai qu’une seule envie : parcourir les routes avec mon partenaire équin.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Chevaux d’aventure ~ Anne Mariage

Chevaux d'aventureRésumé :

Nul n’a voyagé à cheval autant qu’elle. Nul ne connaît mieux qu’elle la planète équestre : des pampas argentines aux déserts australiens, des hauteurs himalayennes aux profondeurs des canyons américains, des savanes d’Afrique aux steppes d’Asie centrale, de l’Éthiopie à l’île de Pâques, Anne Mariage a parcouru en selle les cinq continents.
C’est une randonnée en immersion dans la nature sauvage qui a fait basculer sa vie. Après avoir commencé à enseigner les lettres, Anne choisit de changer de métier et décide de ne plus vivre qu’à cheval.
Désireuse de partager sa passion, elle crée en 1972 un concept de voyages qu’elle appellera « Cheval d’Aventure ». Ce sera vite le rendez-vous des cavaliers en quête de découvertes, un groupe d’amis, « presque une tribu », dira un habitué. Elle leur propose des randonnées aux quatre coins du monde. En quarante ans, Anne Mariage entraînera ainsi dans d’inoubliables chevauchées des milliers de cavaliers unis par le même amour de découvertes authentiques.
En une trentaine de chapitres, elle raconte ici ces voyages qui ont été pour elle et ceux qui l’accompagnaient l’occasion de découvrir chaque fois des paysages inconnus, des races de chevaux et des techniques équestres différentes, mais aussi et surtout de nouvelles personnes et d’autres cultures. Aussi cet ouvrage est-il à la fois un recueil de belles histoires pour rêver d’évasions lointaines ou de rencontres émouvantes et un extraordinaire atlas mondial de peuples cavaliers.

Mon avis :

Voici un livre que j’ai eu à prêter par une amie. Étant passionnée de chevaux, ce livre m’a tout de suite attirée.

Bon, c’est un gros pavé mais on voyage énormément et même pour les non cavaliers, ce livre vous fera rêver à coup sûr à travers le globe. J’avoue avoir été plus que surprise de découvrir certaines régions, comme le Tibet, que je ne pensais pas « explorables » à cheval et pourtant… Le cheval est un excellent intermédiaire pour nouer le contact avec les populations locales et puis c’est l’occasion de découvrir un autre aspect de la culture étrangère et les habitudes équestres, sans pour autant s’adresser aux experts du monde équin, et puis ce mode de vacances est on ne peut plus dépaysement : imaginez vous vous ballader au rythme du pas du cheval, installer le campement pour cavaliers et chevaux, loin de toutes les technologies actuelles et du grand confort des hôtels …

Si vous avez envie de voyager, et ce de façon originale, à l’approche des vacances, ce livre est totalement indiqué pour vous !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Previous Older Entries