Les neiges de l’exil ~ Lian Hearn

♦ Le clan des Otori, tome 4 ♦

Le vol du héronRésumé :

Takeo et Kaede règnent en paix depuis 16 ans sur les Trois Pays, le passé violent semble derrière eux. Mais Takeo n’a pas révélé à Kaede l’existence de son fils Hisao et la dernière phrase de la prophétie : la mort viendra par son fils. Pour les 15 ans de Shigeko, leur fille ainée, la famille est rassemblée, avec les jumelles, Maya et Miki, qui ont les dons de la Tribu. Une tentative d’assassinat, des trahisons : les haines se déchainent à nouveau et Takeo doit aller défendre sa légitimité auprès de l’empereur. Cependant Kaede met au monde un fils. Mais l’enfant meurt et Kaede apprend l’existence d’Hisao. Folle de douleur, se sentant trahie par Takeo, elle livre Hagi à son beau-frère Zenko, fils d’Arai qui convoite depuis longtemps les Trois Pays. Takeo sort vainqueur mais brisé du conflit qui s’en suit. Il confie le pouvoir à Shigeko et va à Terayama attendre la mort… que lui donnera son fils.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce nouvel opus de la série des Otori.

On retrouve nos héros bien des années plus tard et on redécouvre leur univers avec le règne d’un nouveau dirigeant qu’est Takeo. La paix s’est instaurée mais sera menacée. Un nouveu volume qui peut presque se lire indépendamment, si ce n’est qu’il manquerait de nombreuses références mais dans l’ensemble une très belle suite, qui n’attend pas spécialement un nouvel épisode et pourtant … un cinquième volume donc à découvrir !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Les gens heureux lisent et boivent du café ~ Agnès Martin-Lugand

Les gens heureux lisent et boivent du caféRésumé :

Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

Mon avis :

Un cours roman qui se lit très rapidement et se savoure même si le récit est un peu prévisible, certains éléments nous surprennent et la fin n’est pas du tout celle que l’on croit attendre.

Le style est simple, accessible, sans trop de fioritures, je dirais presque adapté à ce type de roman, on ne tombe ni dans le mélodrame ni dans le roman à l’eau de rose dégoulinant de bons sentiments.

Bref, une très chouette lecture détente pour se changer les idées et souffler un peu entre deux tomes du Clan des Otori beaucoup plus politique et axés sur les intrigues et intérêts des différents personnages. Ce n’est pas le genre de roman qui me laissera un souvenir impérissable mais qui me laisse le souvenir d’un agréable moment !

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

La clarté de la lune ~ Lian Hearn

♦ Le clan des Otori, tome 3 ♦

Résumé :La clarté de la lune

 » Tu conquerras la paix en cinq batailles : quatre victoires et une défaite.  » Takeo parviendra-t-il à apporter la paix sur les Trois Pays comme l’annonce la prophétie ? Après leur union secrète au temple de Terayama, Takeo et Kaede sont plus résolus que jamais à prendre possession de leur héritage et venger sire Shigeru. Tandis que le jeune homme tente de rallier à sa cause le pirate Fumio Terada, Kaede est victime d’un chantage diabolique… Lorsque enfin la lune se lève sur la dernière et terrible bataille, l’issue est plus que jamais
incertaine… La Clarté de la lune clôt magistralement la puissante et captivante épopée de Takeo et Kaede.

Mon avis :

Un troisième tome qui clôture en effet à merveille la trilogie, même si par la suite 2 autres tomes sont venus la compléter. Mais ceux qui le souhaitent peuvent s’arrêter là car l’histoire est bien « finie ».

Je l’ai lu assez rapidement d’ailleurs car on est pris dans le fil de l’histoire avec les différents protagonistes.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Les neiges de l’exil ~ Lian Hearn

♦ Le clan des Otori, tome 2 ♦

Les neiges de l'exilRésumé :

Dans le Japon féodal du XIVe siècle, la guerre des clans fait rage. Sur les montagnes, les premières neiges viennent de tomber et Takeo, seul héritier de la puissante famille des Otori (après la mort de son maître Shigeru), a promis de rejoindre la Tribu, renonçant à la fortune et au pouvoir. Guerrier courageux, prêt à affronter les pires dangers et à assumer les plus lourds sacrifices, Takeo n’en est pas moins homme. Le souvenir encore brûlant de la mystérieuse Kaede – celle qu’il aimerait tant épouser – hante encore son cœur et son esprit. Mais la belle doit elle aussi suivre son destin et sa vie ressemble à un long combat sans répit pour retrouver sa liberté et cesser d’être un objet de convoitise dans un cruel monde d’hommes. Les deux histoires entrecroisées de Takeo et Kaede plongent le jeune lecteur dans une intrigue menée de main de maître où poésie et violence s’affrontent avec une rare beauté.

Mon avis :

Je suis un peu plus rentrée dans l’histoire avec ce deuxième tome.

On commence à s’y retrouver parmi la foule de personnages, à comprendre les liens entres eux même si certains secrets se révèlent au cours de ce second volume, et on commence également à comprendre le but de leur quête. J’ai aussi eu plus de facilité à accrocher à l’histoire du fait de l’alternance entre le récit de Kaede et celui de Takeo, cela nous tient en haleine et nous donne envie d’aller plus loin. On cerne de plus en plus nos deux héros principal. On est toujours plonger dans l’ambiance japonaise, au cœur d’une future grande bataille entre les différents grands seigneurs qui tente de créer et de nouer des alliances intéressantes : conflits et intrigues politiques sont toujours au rendez-vous avec en prime le dilemme des intérêts et envies personnelles de chacun.

Bref, à suivre …

(¯`°v°´¯)
(_.^._)

Le silence du rossignol ~ Lian Hearn

♦ Le clan des Otori, tome 1 ♦

Le silence du rossignolRésumé :

Dans sa forteresse d’Inuyama, l’impitoyable seigneur Iida Sadamu, du clan des Tohan, assure sa protection grâce au “parquet du rossignol” qui conduit à sa chambre. Construit avec un art consommé, ce parquet chante au moindre effleurement d’un pied humain. Aucun assassin ne peut le franchir sans qu’Iida l’entende…

Au XVIème siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit dans un village tranquille, au sein d’une communauté qui condamne la violence. Mais cette communauté est victime de persécutions, et les habitants du village de Takeo sont massacrés par les hommes d’Iida. Sauvé et adopté par sire Shigeru, chef du Clan des Otori, le jeune garçon se trouve plongé dans un univers d’intrigues et de luttes violentes entre les clans de ce Japon féodal.

Animé par son désir de vengeance et son devoir de loyauté, transporté par l’intensité de son amour pour la belle Kaede, Takeo devra trouver sa propre voie.
Sa quête le conduira derrière les murailles d’Inuyama, où il devra franchir le parquet du rossignol… cette nuit-là le rossignol se taira-t-il ?

Mon avis :

J’ai un sentiment étrange vis-à-vis de cette lecture, je suis très partagée.

D’un côté, j’ai beaucoup apprécié l’immersion dans ce Japon Féodal, la découverte de cette culture très cérémonieuse et pleine de protocole et de traditions, un peu revisité par un certain côté mystérieux dont on ne sait pas très bien dans quelle mesure il y a du vrai là-dedans, du mythe ou simplement du fantastique

Il y a tout les ingrédients pour plaire au plus grand nombre, aux jeunes à qui cette série est destinée à la base comme aux moins jeunes, puisqu’il a de l’action, du dangers, des complots et trahisons et puis on sent déjà venir l’histoire d’amour qui n’est qu’effleurée en ce début de saga. Le style est agréable, simple sans être trop simpliste, bref accessible à tous et cela rend la lecture très appréciable.

À côté de tous ces points positifs, j’ai le sentiment de n’avoir pas retenu grand chose aux intrigues et autres complots, de souvent me perdre parmi tous ces personnages aux noms exotiques, bref j’ai l’impression d’être parfois passée à côté de l’histoire qui pourtant ne me déplait pas puisque j’ai déjà bien entamée le deuxième volet.

J’ai peut-être un peu de mal à rentrer dans l’histoire, j’espère que cela passera car la suite m’attend déjà dans ma bibliothèque, bien sagement.

(¯`°v°´¯)
(_.^._)